Connexion utilisateur

CAPTCHA
Anti Spam

Covoiturage occasionnel

Véhiculer ceux qui n’ont pas de voiture – voici une formule simple, sympa, pas chère … et qui marche.

Pierre qui roule

Le système a été lancé à Journans en 2016 pour dépanner un habitant du village empêché de conduire pour des raisons médicales. Une trentaine de conducteurs disposés à covoiturer ont accepté d'inscrire leur adesse de courriel sur une liste de diffusion appelée "Pierre qui roule". Deux ans plus tard, la liste qui contient 45 adresses et le système se révèle très efficace. En général une demande reçoit plusieurs réponses. Les échecs sont rares et correspondent à des horaires atypiques (ex: retour de la ville un lundi à 15h ou un dimanche à 21h).

Comment ça marche ?

  • Je fais ma demande la veille, par exemple : « retour de la ville jeudi soir, départ vers 21h ». J’envoie ma demande par courriel à ‘pierrequiroule@...’. Ma demande arrive automatiquement à toutes les adresses de la liste.
  • Les conducteurs qui peuvent me véhiculer me répondent par courriel. Ils évitent les réponses multiples pour ne pas encombrer les boîtes aux lettres.
  • Je choisis mon conducteur et je le contacte par texto ou téléphone.
  • Si j'ai reçu plusieurs propositions, je réponds seulement au conducteur que j'ai choisi.


Des systèmes similaires ont été créés en périphérie de Bourg-en-Bresse à Montcet et Courmangoux. D'autres sont en création ailleurs (Loire et Jura à notre connaissance).

Combien ça coûte ?

Selon les communes, l'hébergement de la liste est assuré par autosBus ou par la mairie. C'est un service quasi gratuit. La personne qui gère la liste (entrées et sorties) y consacre moins d'une heure par an.

Est-ce que le passager indemnise son conducteur ? Plusieurs options ont été choisies selon les communes : gratuité, indemnité forfaitaire de un euro ou indemnité de un euro pour 10 km. En théorie, l'indemnité constitue une incitation pour le conducteur mais ceux-ci ne manquent pas et sont généralement réticents à accepter l'argent. Paradoxalement, l'indemnité a un effet positif pour passager. Elle lui permet de ne pas se sentir redevable et cela l'incite à renouveler ses demandes.