Connexion utilisateur

Romans : VAP (Voitures A Partager)

Présentation de l'expérience

Créé fin 2012, ce réseau d’autostop organisé dessert une zone située dans un rayon de 25 km au nord de Romans. La zone périurbaine comprend 29 communes et 28000 habitants. Elle est desservie principalement par les car scolaires à raison de 1 ou 2 AR/jour.

L’initiative a été lancée par deux intercommunalités sur le modèle et avec l’aide de l’association belge des ‘voitures à partager’ (VAP). Quelques modifications ont été apportées dont une organisation sous forme de ‘lignes d’autostop’ convergeant vers le centre de Romans.

Fin 2013 le réseau comptait un peu plus de 300 inscrits, soit 1% de la population concernée. Les inscrits se sont déclarés à 49% comme conducteurs / passagers, à 38% comme conducteurs seulement, et à 12% comme passagers seulement.

Plusieurs tests ont été réalisés avec des résultats encourageants. Dans leur grande majorité, les temps d’attente ont été de moins de 10 minutes. Cependant, vu la petite proportion des conducteurs qui sont membres du réseau, ces tests s’apparentent encore à de l’autostop libre.

En 2014 l’administration du réseau a été transférée au Syndicat Mixte ‘Valence Romans Déplacements’, AOTU (Autorité Organisatrice des Transports Urbain) qui gère également les différents plans de déplacements et les modes doux (covoiturage, vélo) sur son territoire.

Voir le texte complet de notre étude (0,2 Mo).

Arrêt et bilan

La phase pilote du réseau s'étendait jusqu'à la fin 2014. L'expérience a été interrompue en 2015 en raison d'une utilisation insuffisante.